Comment gérer la transformation numérique de son entreprise ?

Comment gérer la transformation numérique de son entreprise ?

Encore définie récemment par la numérisation des données, la digitalisation devient un concept phare comprenant un ensemble de pratiques, allant de la simple utilisation de nouveaux équipements technologiques à l’automatisation des processus et relation client. Outre « la sensibilisation » du comité de direction et des équipes des marques sur le numérique, il avait notamment la responsabilité de la sophistication des départements Média, Etudes, Data, CRM, Social et Customer Care. Il vient récemment de créer une start-up développant une solution d’intelligence artificielle dédiée à la valorisation automatique des données, Yzr et travaille au sein du cabinet boutique Brio à titre d’expert en numérique et data. 5 livres à télécharger pour se lancer et accélérer votre activité avec le numérique : réseaux sociaux, choix de technologies et d’ERP, commerce électronique et marketing digital (par BDC, Banque de développement du Canada). Réalisée par la direction générale des Entreprises (DGE ) et l’institut supérieur des métiers (ISM ), cette base de donnée recense plus de 1600 aides financières, classées par besoin, par zone géographique ou encore par secteur et consultables gratuitement. L’ensemble des actions et outils composant le marketing numérique est un axe à privilégier dans la transformation numérique, car il permet d’étendre et de mesurer ses actions. & 8211; L’intranet permet le rassemblement des données dans le cloud pour permettre aux employés de mieux comprendre et d’adapter les nouveaux produits et services digitalisés, vendus par l’entreprise. Elle conseille également aux clients de créer une «coalition du changement» — une équipe d’employés de tous les échelons qui ont de l’influence, qui croient fermement à la transformation et qui en vantent les mérites aux autres. À l’inverse, les expériences les moins reluisantes ont négligé l’intégration de compétences opérationnelles, pourtant essentielles à ce que l’exécution numérique soit à la hauteur de la planification numérique. Elle suppose de changer la culture de votre entreprise en utilisant les données et les technologies pour prendre des décisions éclairées plus rapidement et mieux répondre aux besoins des clients.  Le fait de disposer d’un environnement de gestion de projet unique, comprenant des exigences et des tâches dites « métier », oblige la collaboration et les discussions entre les responsables du changement, les chefs de projet et les développeurs. explique que la réussite de votre projet de transformation digitale est conditionnée à votre capacité à faire évoluer votre personnel  Avant de faire appel à de nouveaux talents, vous devez passer en revue les ressources dont vous disposez en interne et soutenir l’évolution des compétences digitales. Bercées dans le monde des nouvelles technologies, les générations futures ne devraient pas ressentir la transformation digitale ; du moins pas autant que les salariés d’aujourd’hui.

La transformation digitale généralement considérée comme un facteur de croissance touche tous les secteurs d’activités et tous les services d’une organisation pour permettre une harmonisation et une collaboration au sein des entreprises.

A lire aussi : Bill Gates : biographie

Toutes les activités de pré-lancement sont terminées, les principales parties prenantes sont formées, les processus opérationnels ont été créés ou adaptés et des plans de mesure sont en place et attendent les données des utilisateurs.

 Dans quel contexte ces plans de transformation ont-ils été mis en œuvre chez les grandes entreprises il y a six, huit ou même dix ans et ce, tout particulièrement en Europe où l’on observe une avance par rapport aux entreprises canadiennes .

A voir aussi : Astuces pour bien travailler en équipe

Une priorité très relative : Dans une enquête de Bpifrance, « 87% des dirigeants déclaraient que la transformation digitale n’était pas une priorité stratégique pour leur entreprise ». On note en effet que, soit par manque de temps, soit par manque de compétences, une bonne part des PME utilisent les outils numériques selon leurs besoins et les ressources à leurs dispositions sans forcément mettre en place une réflexion globale au niveau de leur organisation. Elle permet aussi de revoir l’organisation et la culture de l’entreprise, une demande forte des salariés qui plébiscitent de nouveaux modes d’organisation du travail tels que le télétravail, le management participatif, etc.

Si le numérique est apparu en premier (la numérisation des documents constituant le premier patrimoine numérique de l’humanité), le digital lui, a permis une utilisation plus simple des différents outils technologiques.

Une prise de conscience progressive: Même s’il peut encore y avoir des résistances, la très grande majorité des dirigeants de PME ont bien intégré l’idée que le numérique allait révolutionner leur activité et la manière de travailler, particulièrement sur la question du système d’information, hautement stratégique.

Rappelons que l’intérêt des processus métiers est de structurer le fonctionnement d’une entreprise, d’orienter et de définir le déroulement des activités tout en intégrant les attentes des clients comme des salariés. Elle fait désormais partie intégrante de notre quotidien et surtout elle est amenée à se développer et à s’intensifier dans les prochaines années.

Business development Digitalisez votre entreprise Lancez-vous dans la transformation digitale En savoir plus Lancez-vous dans la transformation digitale Etre conseillé(e) Accéder au service Etre conseillé(e) En savoir plus . Un chef d’entreprise sur cinq considère même que la nécessité de se transformer n’est pas encore venue et 45 % des personnes interrogées pensent que l’impact du numérique sur leur activité ne sera majeur qu’au bout de cinq ans.

Les entreprises doivent tenir compte de cette nouvelle réalité qu’est la transformation digitale : c’est en faisant vivre la culture digitale, en lui conférant un cadre humain qu’elles impulseront l’innovation et augmenteront de fait leurs activités. Bonne nouvelle, donc : nul besoin de remplir un certain nombre de conditions pour s’engager sur la trajectoire de la mutation numérique ; il faut simplement être doté d’un zeste de pragmatisme.

C’est une opportunité à saisir pour trouver de nouvelles opportunités d’affaires et organisationnelles mais « elles restent encore davantage préoccupées par des problématiques de visibilité sur le web et de simplification de gestion ». Cette roadmap s’inscrit dans une démarche d’innovation classique et précise : les constats initiaux ; la description du (ou des) projet(s) ; les priorités ; les étapes de la mise en œuvre ; les résultats attendus et les modes opératoires. Les anciennes méthodes sont plus ou moins révolues et si le consommateur digital est un profil né avec un smartphone entre les mains, il fauda savoir lui parler et lui vendre sur son terrain.

Gestion du changement, transformation digitale : Pourquoi les PME trainent des pieds

Elle se caractérise par une subvention pouvant atteindre 55 000 euros pour financer un plan stratégique, concentré sur de l’investissement matériel et immatériel, du conseil stratégique et du développement international via la participation à des salons, se tenant en France ou à l’étranger. « Product Owner, Community manager, UX Designer…», vous devez vous former au management de ces nouveaux métiers si la taille de votre entreprise est assez grande pour s’orienter vers ce type d’organisation. L’enjeu de la transformation numérique va nettement plus loin que le développement commercial ou la stratégie marketing, elle touche aujourd’hui l’activité professionnelle dans toutes ses composantes. D’abord en agence web puis en cabinet de conseil, il a accompagné de grandes entreprises dans leur digitalisation comme L’Oréal, Nestlé, McDonald’s, Axa, BNP Paribas et d’autres. Lorsque l’entrepreneur décide de digitaliser son entreprise, il a tendance à oublier que les transformations prévues affecteront un certain nombre de personnes et ne prend pas en compte le côté humain.

On observe souvent que trop d’efforts de transformation échouaient en raison du manque de ressources, d’attention et de sensibilisation au travail pour exécuter efficacement un plan de transformation.

Les conditions de succès d& 039;une transformation numérique en entreprise

La difficulté majeure rencontrée avec le big data est justement la capacité à faire parler les données et à surtout bien les interpréter…  leur faire dire quoi et dans quel but . Etre efficace et productif ne signifie plus de fixer des frontières  en les ramenant à un espace professionnel, mais à la capacité d’évoluer depuis n’importe où et de manière collaborative. Aide à la transition numérique, outils adaptés à toutes les tailles d’organisation, accompagnement des pouvoirs publics, tout semble aujourd’hui être aligné pour que les PME puissent enfin rattraper leur retard. Au contraire, ils sont de plus en plus nombreux à constater l’envergure des transformations qui s’opèrent dans la société tout entière et l’urgence de faire évoluer leur entreprise. Maintenant, à la place d’être un vendeur pur et dur, le rôle de commercial prend une fonction presque sociale avec l’utilisation de réseaux sociaux comme LinkedIn, Twitter ou encore Facebook, qui ont tous leur part à jouer dans le processus d’achat et de conversion du client.  Si la gestion et le management du changement a été correctement intégrée à l’initiative de transformation numérique, l’équipe devrait déjà avoir terminé la majeure partie du travail. Développement du cloud, de l’internet des objets, du smart data, de la santé connectée, de l’impression 3D, de la réalité virtuelle ou bien encore de la robotique collaborative, autant de concepts technologiques qui dessinent notre vie future. Cette révolution nous amène à repenser ce que l’on considérait comme étant acquis, que ce soit en matière de communication ou de marketing, de gestion, de management, d’organisation : tout change avec la transformation numérique.

Grâce à ce travail collectif de concertation et d’innovation, La Poste vous propose de découvrir, à travers ce livre blanc, une vision inclusive de la transformation numérique et l’ambition de simplifier autant la vie des citoyens que le travail quotidien des agents du service public. Il est également primordial d’identifier et comprendre les besoins et attendes des clients, afin de mettre en place une stratégie digitale qui soit sur la même longueur d’onde pour tous. Elle laisse présager la disparition à court ou moyen terme des frontières physiques de l’entreprise, ou tout du moins des entreprises soumises à la digitalisation globale de leurs activités et de leurs services.

Exit l’improvisation : comme tout projet d’envergure (développement d’un nouveau produit, implantation d’un réseau de distribution, exportation…), la transformation numérique est un projet majeur, qui nécessite qu’on lui consacre des énergies, des efforts, et qui se planifie autour d’une solide stratégie.

4 étapes clés pour réussir la transformation digitale de votre entreprise

On peut soulever l’emlyon avec le business management et la transformation digitale comme cursus long mais nul doute qu’il en arrivera d’autres dans les mois et années à venir. Il est important également de noter que les organismes publiques tel que le gouvernement est un acteur stratégique dans la quête de la transformation numérique : un exemple récent de cette adoption du numérique est l’inclusion de la signature électronique comme signature autorisée pour les documents publics.

Cette étape primordiale permet en outre d’améliorer l’expérience client, optimiser la productivité, d’enrichir les ventes et renforcer le travail collaboratif, tout en comblant la plupart des déficiences de l’entreprise du point de vue de l’organisation, du marketing et de l’humain.

On vous parlait du changement dans notre façon de penser face à la révolution numérique : les chiffres de bpiFrance ne font que le confirmer, recueillis lors du premier Baromètre Digital Workplace de Julhiet Sterwen. Négliger cet aspect comporte un risque immense, celui d’avoir investi temps et argent dans le développement d’une offre « à côté » de la demande. Éviter d’impliquer les différentes équipes de l’entreprise, pensant qu’ils sont secondaires alors qu’ils peuvent apporter une part de succès dans ce processus, débouchera sur une transformation fragile.

Formez-vous pour digitaliser votre entreprise en toute sérénité

En tant que chef du marketing et de la data de L’Oréal France, il a été chef responsable de la transformation numérique en transversal sur ses 60 marques de beauté. Pour vous aider à mieux comprendre l’intérêt de la démarche processus dans le cadre d’une transformation numérique, nous avons pris l’exemple d’un service achat qui souhaite intégrer une solution de gestion de processus afin de faciliter son fonctionnement.

Ce nouveau Livre Blanc donne un cadre de réflexion et des pistes pour le financement de la transformation numérique : il est le fruit de la confrontation des expériences « métiers de la santé ».

 68% des salariés ont un avis positif concernant la transformation numérique au sein des entreprises ; 47%, quant à eux, voient en la transformation numérique une opportunité de développer de nouvelles compétences et de nouvelles méthodes de travail. Comment mettre en oeuvre les technologies pertinentes pour une TPE PME et découvrir comment un investissement technologique bien planifié, même modeste, peut avoir une grande incidence sur ses affaires. La banalisation de l’email dans le quotidien des salariés est l’un des exemples les plus évidents de cette révolution technologique dans l’univers de l’entreprise.   Aujourd’hui en Belgique, plus de la moitié des entreprises belges attestent qu’il sera de plus en plus difficile de générer de la croissance et rester compétitif sans l’aide de la transformation digitale.  Les Wireframes, les prototypes interactifs, les conceptions, les diagrammes d’architecture de solution, la cartographie d’intégration et la modélisation des données permettent de donner vie à la vision d’un ensemble plus large de parties prenantes. Si à la base nous en étions resté à un simple téléphone, il est aujourd’hui question d’un outil représentant le futur de l’ordinateur.

Un paradoxe français que les pouvoirs publics tentent depuis de nombreuses années de résorber grâce à des programmes et des aides à la formation et au développement des compétences liées au numérique.

Succès client Auchan Retail France Dématérialisation des pièces comptables Olivier Picque, Responsable applicatif INTM Ce que je préfère chez Iterop c’est sa simplicité d’utilisation pour créer un processus en clic and drop, sans devoir. Aujourd’hui, Kodak tente de rattraper ses erreurs, en s’impliquant dans le secteur du blockchain, avec sa propre cryptomonnaie, KodakCoin, utilisée pour les paiements de licences de photographies.

Comment mener une transformation numérique dans votre entreprise

Cette coalition peut comprendre des travailleurs ou des gestionnaires qui sont plus directement touchés par les problèmes, des employés doués en technologie et même certains réfractaires au changement.

Cependant les nouvelles générations et notamment les millennials, sont nés avec ces nouvelles technologies; les smartphones, les tablettes et les nombreuses applications jusqu’aux réseaux sociaux sont devenus leur quotidien. Selon une étude réalisée par Bpifrance, la Banque publique d’investissement et organisme de financement et de développement des entreprises, de nombreuses entreprises françaises seraient en retard, au niveau de leur transformation numérique, considérant que ce n’est pas un point stratégique.

Les relations humaines ont un rôle prédominant dans cette transition et à eux la charge d’accompagner le personnel et de répondre à ses besoins et interrogations. Examinez objectivement vos technologies actuelles, la façon dont vous utilisez les données, et les lacunes dans les compétences, les ressources ou l’appui nécessaires pour opérer une transformation. Que ce soit par vision ou par obligation, beaucoup d’expériences de grande envergure ont été réalisées et permettent de dégager un certain nombre de leçons dont doivent tenir compte même les organisations de moindre taille.

Transformation digitale : comment s’y prendre

A l’image de la révolution industrielle qui a profondément modifié la société du XIXème siècle, la transformation digitale des entreprises bouleverse notre société actuelle.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant, ainsi que du droit de vous opposer au traitement de ces données pour des motifs légitimes ou à leur utilisation à des fins de prospection, notamment commerciale. BDC, la Banque de Développement du Canada qui consacre son activité aux entrepreneurs a mis en ligne 5 livres thématiques qui permettent aux dirigeants de TPE PME de saisir d’un besoin identifié et d’y greffer une solution numérique pour vendre plus et mieux, davantage se faire connaître et trouver de nouveaux clients. Chose certaine, la composante essentielle du succès restera l’ouverture, c’est-à-dire l’acceptation du fait que les entreprises sont aujourd’hui sur les rails du changement continu et que les plus performantes seront celles dont les dirigeants seront assis dans le wagon de tête… et même dans la locomotive. Des entreprises qui restent ouvertes aux possibilités du numérique : De manière générale, les PME françaises ont bien compris l’opportunité offerte par le web en matière de visibilité et de contact client.

Démunis face aux nouvelles problématiques imposées par la révolution numérique, de nombreux dirigeants se tournent vers une aide extérieure, consultants, formateur, manager du changement& 8230; Une stratégie qui peut s’avérer gagnante sur le long terme et permettre à la PME de s’adapter et se transformer plus sereinement.

Transformation numérique : les clés pour enclencher la transformation de votre activité