Le processus de prise de décision en entreprise

Le processus de prise de décision en entreprise

En général, le processus décisionnel aide les gestionnaires et autres professionnels de l’entreprise à résoudre les problèmes en examinant d’autres options et en décidant de la meilleure façon d’aller de l’avant. L’utilisation d’une approche étape par étape vous permet de prendre des décisions éclairées et réfléchies qui ont un impact positif sur les objectifs à court et à long terme de votre organisation.

Le processus décisionnel est généralement divisé en sept étapes. Les gestionnaires peuvent utiliser bon nombre de ces étapes sans les réaliser, mais une meilleure compréhension des pratiques exemplaires peut améliorer l’efficacité de vos décisions.

A lire aussi : Comment connaître le nombre d’employés d’une entreprise ?

1. Identifiez la décision.

La première étape pour prendre la bonne décision consiste à reconnaître le problème ou l’opportunité et à décider de le résoudre. Déterminez pourquoi cette décision fera une différence pour vos clients ou vos collègues.

2. Recueillir des informations.

Ensuite, il est temps de recueillir des informations afin que vous puissiez prendre une décision basée sur des faits et des données. Cela nécessite de faire un jugement de valeur, de déterminer quelles informations sont pertinentes pour la décision à prendre et savoir comment les obtenir. Demandez-vous ce que vous devez savoir pour prendre la bonne décision, puis cherchez activement toute personne qui doit être impliquée — c’est l’intelligence d’entreprise.

A découvrir également : Les soft skills les plus recherchées dans l'entreprise

3. Identifier les solutions de rechange.

Une fois que vous avez compris le problème, il est temps d’identifier les différentes solutions à votre disposition. Il est probable que vous avez de nombreuses options différentes pour prendre votre décision. Il est donc important d’offrir une gamme d’options. Cela vous aide à déterminer quel plan d’action est le meilleur moyen d’atteindre votre objectif.

4. Peser les preuves.

Dans cette étape, vous devrez « évaluer la faisabilité, l’acceptabilité et la rapidité » pour déterminer quelle solution de rechange est la mieux adaptée. Les gestionnaires devraient être en mesure de peser les avantages et les inconvénients, puis choisir l’option avec les meilleures chances de succès. Il peut être utile de chercher une deuxième opinion fiable afin d’avoir une nouvelle perspective sur le problème.

5. Choisissez parmi des alternatives.

Lorsque vous prenez votre décision, assurez-vous de comprendre les risques associés à l’itinéraire choisi. Vous pouvez également choisir une combinaison de solutions de rechange maintenant que vous avez le contrôle total de toutes les informations pertinentes et des risques potentiels.

6. Prenez-vous à l’action.

Ensuite, vous devrez créer un plan de mise en œuvre. Cela implique d’identifier les ressources nécessaires et d’obtenir le soutien des employés et des intervenants. Faire prendre les autres dans votre décision est un élément clé de l’exécution efficace de votre plan. Soyez prêt à répondre à toutes les questions ou préoccupations qui pourraient survenir.

7. Passez en revue votre décision.

Une étape importante du processus décisionnel, souvent négligée mais importante, consiste à évaluer l’efficacité de votre décision. Demandez-vous ce que vous avez fait correctement et ce qui peut être amélioré la prochaine fois.

Défis communs dans la prise de décisions

Bien que suivre les étapes décrites ci-dessus vous aidera à prendre des décisions plus efficaces, il existe quelques pièges à surveiller. Voici les défis courants auxquels vous pouvez faire face, ainsi que les meilleures pratiques pour vous aider à les éviter.

1. Avoir trop ou pas assez d’informations.

La collecte d’informations est essentielle à l’approche du processus décisionnel, mais il est important de déterminer la quantité d’informations de base réellement nécessaires. « Une surcharge d’informations peut vous laisser confus et mal placé, et vous empêcher de suivre votre intuition. »

En outre, l’utilisation d’une seule source d’information peut entraîner des biais et des désinformations.

2. Identification erronée du problème.

Dans de nombreux cas, les problèmes associés à votre décision seront évidents. Cependant, il y aura des moments où la décision est complexe et vous ne savez pas où se trouve le problème principal. Effectuez des recherches approfondies et discutez avec des experts internes qui rencontrent le problème pour corriger le problème.

3. Confiance excessive dans le résultat.

Même si vous suivez les étapes de la processus décisionnel, il ya toujours une chance que le résultat ne sera pas exactement ce que vous aviez à l’esprit. C’est pourquoi il est si important d’identifier une option valable, plausible et réalisable. Être trop confiant dans un résultat improbable peut conduire à des résultats défavorables.

Enfin

La prise de décision est une compétence essentielle en milieu de travail, en particulier pour les gestionnaires et les personnes occupant des postes de direction. Le fait de suivre une procédure logique telle que celle décrite ici, tout en étant conscient des défis communs, peut contribuer à assurer une prise de décision réfléchie et des résultats positifs.