Tous nos conseils pour rénover les anciennes fenêtres de votre entreprise

Tous nos conseils pour rénover les anciennes fenêtres de votre entreprise

La rénovation des fenêtres anciennes nécessite une grande réflexion. Celles-ci jouent un rôle important dans le conditionnement de la performance énergétique de votre entreprise.

Les fenêtres participent aussi à l’aspect esthétique que ce soit de l’intérieur ou de l’extérieur. Pour minimiser les dommages qui peuvent être causés par le temps, il est indispensable de choisir des matériaux résistants.

Lire également : Comment se faire recruter dans le secteur administratif ?

Le mode de pose devra également être considéré pour avoir des ouvertures adaptées au style de votre entreprise.

S’assurer de l’étanchéité de la fenêtre

A voir aussi : Télétravail : Outlook se dote d'une fonctionnalité pour faire des pauses

L’étanchéité d’une fenêtre peut être compromise par l’état du dormant. Notons que le dormant désigne la bordure qui entoure une fenêtre. Dans le cadre d’une rénovation de fenêtre ancienne, vous avez le choix entre garder l’ancien  dormant ou changer la fenêtre toute entière.

–        Rénovation d’une partie de la fenêtre

En gardant le dormant et le cadre, vous devez vous assurer de leur étanchéité et de leur solidité. Il est important de noter que cette solution ne pourra se faire que si ces éléments sont en bon état.

Par ailleurs, la rénovation sera aisée si le dormant est en bois. Elle pourra tout de même se faire même si le mastic se décolle. Une peinture écaillée peut également être rénovée avec la technique ci-dessous.

La réussite de l’intervention va dépendre de la suivie de quelques étapes importantes. Pour commencer, le bois doit être mis à nu. Pour ce faire, la peinture écaillée doit être éliminée à l’aide d’un grattoir. Vous devez poncer le bois avec un papier abrasif à grain 80 pour avoir une surface lisse.

La partie extérieure doit être traitée avec de la résine d’accrochage afin qu’elle puisse résister aux intempéries.

Si vous constatez des dommages, appliquez un mélange de résine et de durcisseur sur les parties fortement touchées. Vous n’avez plus qu’à peindre le bois avec une brosse à rechampir.

C’est seulement après cela que vous allez poser la fenêtre de rénovation. Pour assembler le dormant et les ouvrants, vous allez devoir les visser.

Vous devez obturer les interstices avec des joints en mousse et en silicone pour renforcer l’étanchéité.

Sachez qu’il existe des profils d’habillage qui vont vous permettre de masquer la rénovation. Non seulement cette technique et rapide, mais elle donne l’avantage de ne pas modifier la décoration à l’intérieur de la maison.

Sachez qu’il est possible de rénover une fenêtre ancienne en PVC. Seulement, vous devez fixer des tasseaux avant de remettre les ouvrants. Dans ce cas, la fixation va se faire à l’aide d’un joint pré-comprimé.

–        Rénovation d’une fenêtre en totalité

Si les anciennes fenêtres y compris le dormant sont irrécupérables, vous devez les changer dans leur intégralité.

Étant donné que les travaux sont plus lourds, il est conseillé de les faire réaliser par un professionnel. De plus, les murs doivent être raccordés après l’intervention. Pour cela, les travaux seront complétés par la pose d’un revêtement mural ou de plâtre.

Vous pouvez profiter du moment pour échanger l’ancien vitrage simple par un double. Cela renforcera le confort de votre maison aussi bien au niveau de la température qu’en termes de bruit.

Se renseigner sur la règlementation en vigueur

Si les modifications que vous faites ont un impact sur l’aspect extérieur, vous devez consulter la règlementation en vigueur dans votre commune.

En fonction de l’envergure de la modification, vous serez amené à faire une déclaration des travaux auprès de la mairie. Vous devez également respecter les règles d’urbanisme en vigueur. Cela pourrait concerner le choix des matériaux de construction, la couleur et le choix du style.

Opter pour des éléments d’isolation performants et modernes

L’aspect esthétique n’est pas seulement l’élément qu’il faut considérer dans une rénovation de fenêtres anciennes. Le niveau de performance énergétique est un détail capital.

La rénovation doit ainsi répondre à la règlementation en rapport avec l’isolation. Les nouveaux logements sont d’ailleurs soumis aux normes dans la RT 2012.

Vous pouvez par exemple installer un double ou un triple vitrage. Les menuiseries peuvent très bien s’adapter à ces nouvelles technologies. Les joints doivent être de bonne qualité afin d’éviter l’apparition de ponts thermiques.

Pour éviter la dénaturation des éléments de l’ancienne fenêtre, vous pouvez opter pour des volets intérieurs isolants discrets.

Du fait que la rénovation des fenêtres anciennes fait partie des travaux de rénovation énergétique, elle peut bénéficier d’une subvention provenant de l’Etat.

Vous avez la possibilité de choisir entre un chèque énergie, un prêt à taux zéro ou encore des aides octroyées par les collectivités territoriales.