Comment établir un bon business plan prévisionnel ?

Comment établir un bon business plan prévisionnel ?

Le lancement d’un projet d’entreprise requiert beaucoup de concentration et surtout une bonne préparation. Pendant le montage du projet, la rédaction du business plan constitue une étape très importante. La qualité et la pertinence de ce document vous permettront de séduire vos partenaires et de joindre les bailleurs à votre cause. Découvrons les différentes étapes à suivre pour construire un business plan prévisionnel pertinent.

Utilisez un logiciel pour rédiger facilement vos tableaux financiers

Pour déterminer la pertinence d’un projet, il faut consulter son budget prévisionnel. Construire manuellement vos tableaux financiers sur une feuille de calcul Excel n’est pas chose facile, surtout lorsque l’on ne possède aucune expérience dans le domaine. À cet effet, plusieurs logiciels sont conçus pour simplifier cette tâche. Ils proposent des canevas que vous pourrez suivre avec des exemples de formulations. Vous pouvez vous rendre sur previstart.com par exemple, logiciel de business plan et prévisionnel financier, afin de vous faciliter la tâche.

Lire également : Comment faut-il procéder pour enregistrer votre marque sur le Brand Registry Amazon ?

Ce sont les chiffres qui vous permettront de séduire les investisseurs qui vont vous accompagner dans votre entreprise. Pour cela, vous devez très bien rédiger votre business plan, faire attention aux détails et à la structure du document. À vous de voir, parmi les logiciels disponibles, celui qui présente les options qui pourront vous aider à réaliser vos tableaux financiers prévisionnels.

Réalisez une étude de marché pour comprendre votre secteur d’activité et la concurrence

Après avoir mis en place tous vos plans de développement, il est important de recueillir les données du terrain. Cette étape dans le montage du projet est très importante, mais souvent négligée. C’est une analyse quantitative et qualitative du marché sur lequel vous souhaitez intervenir. Une étude de marché a un coût, mais lorsqu’elle est bien menée, elle offre plusieurs avantages. Elle permet de :

A lire aussi : Conseils pour se reconvertir dans le marketing

  • repérer les tendances du marché et ses caractéristiques,
  • identifier les acteurs et leurs caractéristiques,
  • connaître le client idéal et ses caractéristiques,
  • analyser les concurrents et leurs caractéristiques,
  • identifier les barrières possibles à la mise en exécution du projet,
  • les arguments qui justifieraient la réussite et la pertinence du projet,
  • connaître les lois en vigueur dans la région.

business plan prévisionnel

Les informations recueillies vous seront d’une grande utilité. Vous pourrez mieux orienter vos objectifs afin de toucher de manière plus efficace votre marché cible et de faire des bénéfices. Pour cela, la méthode utilisée doit être ordonnée et structurée. Une fois lancée, vous devrez suivre le canevas ci-après :

  • la recherche des données,
  • la collecte des données,
  • la synthèse et l’analyse des informations collectées,
  • la rédaction d’un compte rendu.

Pour réaliser une étude de marché, vous devez au préalable définir certains points. Ce sont : le budget que vous êtes prêt à mettre sur la table et votre degré d’implication dans l’étude. Le montant alloué à l’étude de marché doit ressortir dans votre budget prévisionnel. Sur le marché, vous trouverez en effet une multitude de prestataires qui vous feront des offres. Les critères définis au préalable vous aideront à choisir l’équipe de prestataires qui pourra vous fournir des résultats attendus.

Créez des prévisions financières qui décrivent les recettes et les dépenses prévues

Dans l’élaboration de votre document, vous devez rédiger un budget prévisionnel. Pour cela, vous devez identifier vos besoins dans les moindres détails et faire le point sur vos recettes. Même vos besoins en matière de ressources humaines doivent être pris en compte. Vous n’avez donc qu’à évaluer ce que toutes vos prévisions vont vous coûter financièrement.

Par la suite, vous devez faire le bilan des recettes, des dépenses et vous devez vous assurer que votre budget soit équilibré. Vos prévisions financières sont un indicateur de prise de décision pour les bailleurs. Ces chiffres témoignent de la qualité de votre projet. Avec ces prévisions, vos bailleurs pourront s’assurer de la rentabilité, de la viabilité, de la pertinence de votre entreprise et ainsi vous accorder le financement pour démarrer. Cette rubrique nécessite beaucoup de technicité. N’hésitez pas à vous entourer de vos associés sur le projet ainsi que d’un comptable ou d’un expert financier. Ils vous aideront à prendre en compte toutes les subtilités d’un tel document.

Élaborez une stratégie marketing pour atteindre votre public cible

Pour faire connaître vos produits et services par votre cible, vous devez faire leurs promotions à travers tous les canaux disponibles. Une bonne stratégie marketing vous aidera à motiver vos clients à acheter, agrandir votre carnet d’adresses et donner de la valeur à l’offre que vous proposez. Actuellement, avec internet, le marketing digital permet de toucher un plus grand nombre de personnes. C’est un canal que vous devez fortement envisager.

Cependant, il ne suffit pas d’être présent sur les plateformes de communication. Vous devez apporter de la valeur, fournir un contenu de qualité. Les actions que vous mettrez en œuvre pour obtenir un avantage sur vos concurrents doivent être bien orientées et se faire avec les outils marketing adaptés à votre activité et votre cible.

stratégie marketing business plan prévisionnel

Décrivez votre structure de gestion et vos besoins en personnel

Chaque entreprise a une structure de gestion qui lui est propre. On entend par structure l’ensemble des procédés par lesquels une entreprise répartit, organise, coordonne et contrôle ses activités. La structure de gestion décrit les rapports entre les différents collaborateurs de l’entreprise. Il existe plusieurs structures de gestion qui peuvent être adoptées par les entreprises. Ce sont :

  • la structure hiérarchique,
  • la structure fonctionnelle,
  • la structure divisionnelle,
  • la structure matricielle,
  • la structure en réseau, etc.

Chacune de ces structures présente bien sûr des avantages et des inconvénients, mais vous devez choisir celle qui vous permettra de gérer vos activités convenablement. Pendant la phase de montage de votre projet, vous devez identifier les profils de collaborateurs dont vous aurez besoin pour accomplir vos objectifs. À l’aide d’une fiche technique que vous aurez établie, vous pourrez déléguer la mission du recrutement à des freelances pour vous aider à trouver le profil de candidat qu’il vous faut. À travers un travail d’équipe, vous parviendrez ainsi à trouver les collaborateurs qu’il vous faut.

Établissez des politiques et des procédures pour la gestion de votre entreprise

Pour qu’une entreprise soit efficace et rentable dans ce qu’elle propose, il faut que les différents acteurs en son sein soient efficaces. Les travailleurs à divers niveaux doivent sentir qu’ils ont un leader pour veiller sur eux, mais qu’on leur fasse également suffisamment confiance. C’est à ce besoin que répondent les différentes politiques et procédures utilisées dans la gestion des entreprises.

Vous pouvez les rédiger vous-même en vous inspirant des politiques en vigueur dans votre pays ou les confier à des cabinets d’experts en gestion des ressources humaines. Elles seront rédigées dans un manuel mis à disposition de tous les collaborateurs de l’entreprise. L’élaboration de ce document est un travail de recherche et de synthèse. Vous devrez déterminer les objectifs que votre entreprise doit atteindre et vous inspirer de plusieurs facteurs, à savoir :

  • les lois en vigueur dans le pays,
  • les politiques des financiers,
  • les conventions qui touchent votre entreprise, etc.

Les politiques et procédures de gestion reflètent le code de conduite de tous les acteurs de l’entreprise. Grâce à ce document, chaque travailleur sait en effet exactement ce qu’il doit faire pour la bonne marche des activités et ne doit pas faire pour éviter les sanctions. C’est un document qui doit être en adéquation avec les activités de l’entreprise et avec le temps. N’hésitez pas à le mettre à jour dès que le besoin se fait sentir. L’idéal recommandé est 1 fois par an. Un manuel bien réalisé doit être compréhensible par tous, pertinent et bien structuré, compris et respecté par tous.