Découvrez un business model pour la franchise

Découvrez un business model pour la franchise

Les commerces indépendants sont nombreux en France, mais, pour atteindre les objectifs, il faut souvent redoubler d’efforts. En effet, la marque est totalement méconnue et vous avez une seule boutique dans une ville. Il sera judicieux d’être attentif à l’emplacement pour que vous puissiez profiter d’une bonne affluence. Pour éviter ces désagréments et générer rapidement un chiffre d’affaires intéressant, il est possible de découvrir le monde de la franchise. Un expert pourra même vous proposer un business model pour vous lancer. 

Qu’est-ce qu’une franchise ?

Elles sont valables dans de nombreux domaines que ce soit la restauration rapide, le prêt-à-porter ou encore les piscines. À chaque fois, le concept reste le même, vous devez payer des droits d’entrée et réaliser un virement pour votre apport personnel. Comparez toutes les offres en regardant bien l’investissement total puisqu’il ne sera pas le même en fonction des firmes et des domaines. 

A lire aussi : Comment définir les objectifs stratégiques d'une entreprise ?

  • Dans tous les cas, la franchise permet à un groupe de s’implanter plus facilement dans les différentes villes en ayant des ambassadeurs par exemple.
  • Vous décidez donc d’ouvrir une franchise pour la restauration rapide et vous profitez de la puissance du réseau puisque la marque est déjà connue.
  • Vous aurez donc de vraies facilités et les franchisés bénéficient aussi d’une formation pour maîtriser l’ensemble des processus.

Vous serez accompagné pour toutes les étapes et des centrales d’achat sont aussi au rendez-vous. Vous ne devez effectuer aucune recherche puisque les aides seront nombreuses et vous pourrez être accompagné même pour le recrutement de votre future équipe. La franchise est donc intéressante et vous partez avec des points forts, ce qui n’est pas le cas avec un commerce indépendant puisque tout doit être construit.

Il y a bien sûr des franchises qui sont plus connues que d’autres et des marchés qui restent très réjouissants par rapport à d’autres.

A lire en complément : Les 10 métiers du digital les mieux payés

Les pièges à éviter : les erreurs courantes à ne pas commettre en allégeant vos recettes

Alléger les recettes en remplaçant les ingrédients gras peut sembler simple, mais il y a certains pièges à éviter pour garantir que vos plats allégés soient toujours savoureux et réussis. Voici quelques erreurs courantes à ne pas commettre :

Lorsque vous retirez une partie des matières grasses dans une recette, assurez-vous de compenser en ajoutant d’autres saveurs ou épices pour donner du goût au plat. Évitez aussi l’utilisation excessive de sel qui peut être mauvaise pour la santé.

Même si vous avez décidé d’alléger votre cuisine, cela ne signifie pas qu’il faut supprimer complètement toutes les graisses ! Certains acides gras insaturés comme l’huile d’olive ou le beurre clarifié peuvent même avoir un effet bénéfique sur la santé s’ils sont utilisés modérément.

Faire appel à des produits légers industriels tels que le fromage râpé allégé ou encore l’utilisation du sucre artificiel ne représente pas un choix judicieux lorsque l’on cherche simplement à retirer les graisses saturées dans sa cuisine. Ces options contiennent souvent beaucoup d’autres additifs chimiques dont nous n’avons aucune idée sur leur impact sur notre organisme.

Certains aliments légers peuvent contenir peu de calories, mais ils ne doivent pas être utilisés comme unique critère pour décider si un aliment est sain ou non. Il faut aussi tenir compte des nutriments essentiels qu’ils apportent et de leur impact sur la satiété.

Les matières grasses ont souvent une place cruciale dans certains types d’aliments tels que les pâtisseries ou encore les sauces crémeuses. Lorsque vous allégez ces recettes, pensez à bien comprendre comment chaque ingrédient fonctionne ensemble afin d’obtenir le même résultat final sans perdre l’intégrité du plat original.

En évitant ces erreurs courantes tout en suivant nos astuces précédentes, vous pouvez facilement préparer des plats allégés qui conservent leur saveur et leurs qualités nutritives tout en réduisant votre consommation globale de graisses saturées.

Comment fonctionne le modèle de franchise ?

Le modèle de franchise est basé sur une collaboration étroite entre le franchisé et le franchiseur. Le franchisé exploite l’enseigne, la marque, les produits ou services de l’entreprise afin d’en tirer des bénéfices financiers. En contrepartie, il verse au franchiseur un droit d’entrée ainsi qu’un pourcentage sur son chiffre d’affaires.

Pour réussir dans ce domaine, il faut bien comprendre les règles du jeu et savoir comment fonctionne ce modèle économique.

C’est la pierre angulaire du système. Il s’agit d’un accord écrit qui précise toutes les conditions de la collaboration entre les deux parties : droits et obligations respectifs, durée du contrat, redevances à payer… Toutes ces clauses doivent être négociées avec soin car elles auront une influence directe sur vos résultats financiers.

Lorsque vous signez votre contrat de franchise, vous devez suivre obligatoirement une formation initiale proposée par votre enseigne. Cette phase est primordiale puisqu’elle permettra aux nouveaux entrepreneurs de découvrir tous les rouages du métier en question ainsi que ceux spécifiques à leur entreprise.

Tout au long de votre activité en tant que franchisé(e), vous allez bénéficier d’une assistance permanente venant du réseau (ou groupe) dont vous faites partie. Les échanges réguliers avec votre tuteur seront indispensables si vous souhaitez développer correctement votre affaire tout en respectant la charte graphique/commerciale imposée par l’enseigne.

En tant que franchisé(e), vous devez respecter le savoir-faire de l’entreprise et suivre ses procédures à la lettre. Ceux-ci ont été testés et approuvés par le franchiseur qui s’assure ainsi d’une certaine homogénéité dans son réseau.

Pour toutes ces raisons, la franchise peut être considérée comme un modèle économique sûr pour les entrepreneurs souhaitant se lancer en affaires tout en bénéficiant du soutien d’une structure solide déjà bien établie sur le marché.

Les avantages et les inconvénients de la franchise

Comme tout modèle économique, la franchise présente des avantages mais aussi des inconvénients qu’il faut prendre en compte avant de se lancer dans ce type d’activité.

Le premier avantage indéniable pour le franchisé est de bénéficier immédiatement d’une notoriété et d’une image de marque déjà établies. Ceci lui permettra notamment un gain de temps considérable par rapport à une création d’entreprise classique.
Le réseau dont il fait partie lui offre un soutien constant ainsi que des outils marketing performants qui ont été testés avec succès sur les différents points de vente du groupe. Le franchisé bénéficie aussi souvent d’un accès privilégié à des fournisseurs et producteurs sélectionnés par l’enseigne, ce qui peut se traduire par une baisse significative du coût des matières premières pour son entreprise.
Grâce aux formations initiales et continues proposées par le franchiseur ainsi qu’à l’assistance permanente mise en place, le franchisé a toutes les chances d’apprendre rapidement les bonnes pratiques commerciales inhérentes à sa nouvelle activité.

Parmi les inconvénients majeurs que vous pouvez rencontrer lorsqu’on choisit la franchise figurent principalement deux aspects :

• L’investissement initial : intégrer un réseau implique généralement un investissement conséquent dès le départ (droit au bail commercial / droit d’entrée / agencement…)
• L’autonomie : le franchisé est tenu de respecter à la lettre les directives et procédures imposées par le franchiseur. Il ne dispose donc pas d’une totale autonomie dans sa gestion quotidienne, il doit compter sur l’appui du groupe en cas de difficultés.

Bien que la franchise présente des avantages indéniables pour celui qui souhaite se lancer en tant qu’entrepreneur, elle n’est pas un modèle économique adapté à tous les profils. Tout dépendra de votre investissement initial et surtout de vos motivations personnelles ainsi que de vos perspectives d’avenir.

Il faut évaluer les aspects inhérents au fonctionnement d’un réseau particulier afin d’évaluer son adhérence avec nos valeurs et notre mode opératoire.