Analyse granulométrique : comment mettre en place une détection plus fiable ?

Analyse granulométrique : comment mettre en place une détection plus fiable ?

L’analyse granulométrique permet d’identifier les types de grains qui composent un sol. C’est une technique qui se pratique à partir d’une machine spéciale. Celle-ci détermine les pourcentages de groupes de grains qu’on peut trouver dans un échantillon donné. Par ailleurs, selon les outils qu’on dispose, la détection peut être plus moins fiable. 

Utiliser un microscope optique 

Dans l’optique de contrôler tous les paramètres et de valider les méthodes exploitées, il est recommandé de faire usage d’un microscope optique. Ce matériel permet d’effectuer une analyse granulométrique précise. Concrètement, il facilite l’évaluation de la taille des particules et de leur rayon. Son utilisation sert à prendre une image représentative de l’ensemble des spécimens. Cette dernière est ensuite étudiée à l’aide d’un logiciel particulier. En conséquence, la description numérique et géométrique obtenue est sûre. Ainsi, la morphologie, la taille et la composition de la particule soumise à observation peuvent servir à produire des matériaux présentant des propriétés parfaitement définies. Mais, il est important que la détection soit faite par une personne qualifiée et apte à la manipulation des instruments physiques et logistiques. Ceci dit, pour vos analyses granulométriques, contactez ce laboratoire d’analyses. 

A découvrir également : Ce que vous devez savoir avant d'acheter des étiquettes à code-bar pour votre entreprise

Opter pour la granulométrie à diffraction laser 

Les principes de l’optique sont au cœur de la granulométrie à diffraction laser. Cette technique consiste à projeter un faisceau de lumière sur le spécimen de granulat à analyser pour mesurer le changement angulaire de son intensité. Elle est indiquée pour les particules présentant une taille qui peut aller d’une centaine de nanomètres à plusieurs millimètres. En d’autres termes, elle donne la possibilité d’exploiter un petit échantillon. De plus, elle est appréciée pour sa rapidité aux niveaux de la diffusion des données et de la reproductibilité des résultats. D’autre part, le nettoyage des appareils sollicités est facile et leur fonctionnement est remarquablement silencieux. En outre, lorsqu’un laboratoire maîtrise cette méthode, il propose des services très abordables.

Lire également : Création d’entreprise : qu’est-ce qu’un incubateur ?