Comment lever des fonds pour une application ?

Comment lever des fonds pour une application ?

Nombreux sont ceux qui considèrent aujourd’hui que la levée de fond est l’un des éléments importants pour qu’une entreprise ou un projet réussisse. Par contre, faire rentrer des investisseurs extérieurs au sein du capital d’une société n’est pas chose facile. Vous avez besoin de faire une levée de fond pour un projet ou développer une application ? On vous donne ici quelques stratégies sur la façon dont vous pourriez procéder.

Assurez-vous de la crédibilité et de la solidité de votre business plan

Vous désirez développer une application et pour cela il vous faut réussir une campagne de financement. C’est très bien. Par contre, il vous faut être convaincant en ce qui concerne votre projet. Vous devrez connaître votre « pitch » en une, deux ou dix minutes du bout des doigts. Vous devrez être en mesure de soigner la présentation de vos slides et de votre « executive summary ».

A lire également : RC Pro : optionnelle ou obligatoire ?

Identifiez des fonds ou des investisseurs

Vous devez savoir qu’un investisseur sera pertinent selon deux conditions. La toute première condition, c’est que ce dernier apporte des financements. C’est l’exemple des « business angels ». La seconde condition, c’est que ce dernier offre un réel réseau, un certain savoir-faire ou une certaine expertise-métier.

Tenez compte de l’étape de la due diligence

La due diligence, c’est l’étape durant laquelle vos potentiels investisseurs passent votre dossier au crible en faisant intervenir une succession de filtres :

A lire également : Faut-il s'intéresser aux communautés de marque ?

  • Time-to-market ;
  • potentiel du marché ;
  • crédibilité des projections financières ;
  • complémentarité de l’équipe ;
  • faisabilité technique…

À cette phase, vous devrez être assez réactif au cas où on vous demande des informations complémentaires. Vous ne devrez pas hésiter à relancer vos potentiels investisseurs en les informant au fur et à mesure. Parlez-leur donc du nombre de nouveaux clients qui sont prêts à utiliser l’application. Parlez-leur des derniers chiffres de progression.

Ce sera également pour vous le moment de procéder à une véritable analyse juridique du dossier. De nombreux entrepreneurs ne le savent pas ! Leurs dossiers de lever de fonds échouent à cause de cela. Pour cause, les contrats ainsi que le côté juridique de leurs projets manquent de pertinence. Il est donc bien d’effectuer un audit juridique en amont.

Faites signer des contrats de confidentialité

L’objectif des contrats de confidentialité est de garantir le secret des négociations en cours. C’est là le point de départ des négociations. On protège ainsi le montant de la levée de fonds, les actions données en contrepartie et la valeur desdites actions.

Mettez-vous d’accord sur la lettre d’intention

La lettre d’intention reprend les conditions financières et juridiques de l’investissement. C’est cette lettre qui fixe les règles du jeu. Une fois rédigée, vous pourrez négocier et rédiger un tout nouveau pacte d’associés. Le pacte d’associés est la version longue de la lettre d’intention. Vous pouvez le considérer comme un décret d’application.

À l’issue de la rédaction de la lettre d’intention, vous pourrez convoquer une réunion d’assemblée générale pour augmenter le capital. Ainsi, lors de la signature du pacte d’associés, vous pourrez remettre des bulletins de souscription aux investisseurs, que ces derniers vous renverront dûment compléter. Enfin, la formalité pourra être enregistrée au greffe du tribunal de commerce. Comme cela, vous aurez les fonds nécessaires pour votre application.

Préparez un pitch solide pour présenter votre projet

Une fois l’accord de confidentialité signé, vous devez préparer un pitch solide pour présenter votre projet. Pour cela, vous devez être clair et concis dans la présentation de votre application. Pensez à bien expliquer ce que fait votre application et en quoi elle se distingue des autres sur le marché.

Pensez à bien montrer les résultats déjà obtenus par votre entreprise. Si vous avez déjà une communauté d’utilisateurs satisfaits ou si vous avez réalisé des ventes significatives, n’hésitez pas à les mettre en avant.

Pensez à bien montrer comment l’investissement va permettre à votre entreprise de se développer davantage. Vous pouvez parler du développement technique ou commercial mais aussi des embauches envisagées grâce au financement obtenu.

Préparez-vous donc soigneusement à cette étape cruciale qu’est la présentation orale de votre projet devant les investisseurs potentiels !

Évaluez les risques et les opportunités pour les investisseurs

Les investisseurs potentiels vont évaluer les risques et les opportunités liés à votre projet avant de prendre une décision. Pensez bien votre application. Est-ce un marché en croissance ? Y a-t-il des concurrents importants déjà bien implantés ? Comment allez-vous faire face à la concurrence ?

Les investisseurs seront aussi attentifs aux conditions financières de l’investissement proposé, comme le montant demandé ou encore les modalités de remboursement.

Il est aussi possible qu’ils s’intéressent particulièrement à vos compétences managériales et celles des membres clés de votre équipe. Ont-ils déjà une expérience réussie dans le domaine du numérique ? Avez-vous déjà travaillé ensemble sur d’autres projets similaires avec succès?

N’oubliez pas que la communication doit être fluide entre vous-même et vos futurs partenaires/investisseurs : ils doivent sentir qu’ils sont impliqués dans le projet, tout en ayant confiance en vous pour mettre tous les moyens nécessaires afin d’atteindre les objectifs fixés.

Sachez cependant rester humble quant aux résultats attendus : il faudra peut-être plus de temps que prévu pour atteindre certains objectifs mais avec leur soutien financier et leur expertise.