Le 3e pilier : que savoir de cette notion du système de prévoyance suisse ?

Le 3e pilier : que savoir de cette notion du système de prévoyance suisse ?
S’assurer une retraite paisible, maintenir un certain niveau de vie ou encore faire face aux imprévus et à ses différents problèmes de santé au moment du 3e âge se prépare dans le présent. Le système de prévoyance suisse propose de ce fait le 3e pilier qui représente un système de prévoyance entièrement facultatif, mais d’une utilité sans pareille. Vous avez déjà entendu parler du 3e pilier ? Vous comptez y souscrire, mais hésitez encore ? Découvrez différents avantages offerts par le 3e pilier.

3e pilier : qui peut y souscrire ?

Souscrire au 3e pilier est une possibilité offerte à tout citoyen disposant d’un revenu. Ce revenu peut provenir d’une indemnité chômage, d’une activité à caractère indépendant ou encore d’une activité rémunérée de manière régulière. En d’autres termes, les salariés, les chômeurs recevant leurs indemnités de chômage ou les personnes réalisant une activité propre et génératrice de revenus seront tout à fait éligibles pour souscrire à ce système de prévoyance.

A lire en complément : Pourquoi se tourner vers la vente des pièces détachées en ligne ?

Il faut noter qu’il existe 2 sortes de 3e pilier. Le tout premier décrit ci-dessus est appelé pilier 3 A. Le second encore appelé pilier 3 A est accessible à tous, y compris aux personnes ne disposant d’aucun revenu issu d’une activité rémunératrice.

Pour être en droit de souscrire au 3e pilier, le concerné devra être âgé d’au moins 18 ans et habiter la suisse ou justifier de la réalisation d’une activité rémunératrice sur ce territoire. N’attendez pas les 5 dernières années avant votre retraite, la souscription à ce système de prévoyance ne vous sera plus possible !

A découvrir également : Quel logiciel de gestion de froid choisir ?

Comment procéder pour souscrire au 3e pilier ?

Souscrire au 3e pilier est une tâche relativement aisée. Elle se fera en quelques étapes simples après l’introduction d’ une demande pour un 3e pilier. Vous aurez éventuellement à fournir votre carte d’identité, un permis de travail et un questionnaire médical entre autres. Les pièces à fournir dépendront de votre statut. Rassurez-vous, il s’agit d’une procédure simple surtout si vous vous faites aider d’un professionnel !

Quels sont les avantages offerts par le 3e pilier ?

Souscrire au troisième pilier est une décision qui vous offrira une multitude d’avantages le moment venu. Vous hésitez encore ? Voici quelques avantages évidents qui vous feront certainement sauter le pas dès maintenant :

  • La réalisation d’économies de taille sur les impôts dus : souscrire à un 3e pilier est un moyen de diminuer le paiement des impôts lié aux primes versées durant l’année ;
  • Une prévoyance efficace pour faire face aux incapacités dues aux accidents ou maladies : le 3e pilier est un moyen parfait pour vous aider à assurer votre quotidien et celui de vos proches en cas d’incapacité de travailler. Le 3e pilier vient donc en renfort au 2e pilier pour une meilleure couverture dans le cas d’une incapacité prolongée ;
  • Un moyen de s’assurer une vie décente à la retraite : souscrire au 3e pilier est facultatif, mais important et très conseillé pour qui souhaite obtenir une épargne plus conséquente pour une retraite et une vie paisible.