Comment sécuriser votre entreprise ?

Comment sécuriser votre entreprise ?

La sécurisation d’une entreprise constitue une vaste thématique couvrant plusieurs sujets. Nous aborderons ici celui de la sécurité physique, pour vous livrer des conseils afin de faire face aux intrusions, aux cambriolages, et aux dégradations.

Précautions basiques

La première chose à faire consiste à faire accompagner en permanence les visiteurs au sein de l’entreprise, afin de ne pas laisser de possibilités à des visiteurs mal intentionnés, qui pourraient par exemple laisser une fenêtre entrouverte, dérober un badge, ou récupérer des digicodes. Ensuite, la consigne de fermer toutes les portes et toutes les fenêtres du bureau doit être transmises à tous les salariés. Enfin, aucune clef et aucun badge ne doit être laissé à l’abandon, sans surveillance.

A lire également : Traduction de contenu : multipliez les opportunités à l'international !

Agents de sécurité

Solliciter les services d’agents de sécurité constitue le moyen le plus sûr de sécuriser votre entreprise et le plus dissuasif. Un agent pourra en effet surveiller les visiteurs, contrôler les accès, et détecter tout comportement suspect. Sa simple présence suffira à dissuader les malfaiteurs de passer à l’acte dans la grande majorité des cas. S’il possède un diplôme SSIAP (Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personnes) en plus de son diplôme d’agent de sécurité, l’agent de sécurité pourra également se charger de la sécurité incendie (notamment la vérification du système incendie). Le coût horaire d’un agent de sécurité est bon marché : il faut compte environ 20€ HT de l’heure pour un Agent de Prévention et de Sécurité (APS) qualifié. Une journée de gardiennage de 8 heures ne coûtera donc qu’environ 160€ HT à votre entreprise.

Vidéosurveillance

Un système de vidéosurveillance comporte deux intérêts principaux : un effet dissuasif (par exemple contre les dégradations) et la possibilité d’analyser les images enregistrées a posteriori, afin de comprendre comment s’est déroulé l’intrusion ou les dégradations et d’en identifier les auteurs. L’enregistrement peut être continu ou bien se déclencher uniquement en cas de détection de mouvement, afin d’économiser de l’espace disque. La vidéosurveillance en entreprise est soumise à une réglementation stricte. Il faut obligatoirement informer vos salariés et le comité d’entreprise de sa mise en place par courrier. Il faut également savoir que filmer les employés à leur poste de travail est interdit. Filmer les lieux suivants est également prohibé : les toilettes, les salles de repos, et les bureaux des syndicats.

Lire également : 3 conseils clés pour bien choisir le lieu de votre séminaire en France

Télésurveillance

La télésurveillance est à ne pas confondre avec la vidéosurveillance. La télésurveillance est un service rendu par les téléopérateurs d’une entreprise de sécurité. Son principe consiste à connecter votre système d’alarme et/ou votre système de vidéosurveillance à un centre de télésurveillance. Lorsque que des mouvements sont détectés et que l’alarme se déclenche, les téléopérateurs vérifient les images et analysent la situation afin de déterminer s’il s’agit d’une fausse alerte. Si l’alerte semble sérieuse, ils envoient des rondiers intervenants sur site.

Alarme

Un système d’alarme qui se déclenche en cas d’intrusion est le minimum à mettre en place pour protéger votre entreprise. Dans le détail, un système d’alarme comporte une centrale, à laquelle sont reliés tous les autres éléments du système : la sirène, le clavier, le transmetteur GSM, et les détecteurs. Ces derniers sont à placer judicieusement dans vos locaux : par exemple plusieurs détecteurs de mouvement dans un open space afin de couvrir tout l’espace, un détecteur d’ouverture sur toutes les portes et sur les fenêtres du rez-de-chaussée, etc. Il est conseillé de faire installer votre système d’alarme par un professionnel qui saura mettre en route le système et placer stratégiquement les détecteurs. Le rôle du transmetteur GSM est de composer automatiquement des numéros de téléphone en cas d’intrusion pour donner l’alerte aux personnes choisies.

Contrôle d’accès

Si vous entreprise reçoit quotidiennement un nombre important d’employés et de visiteurs, il sera intéressant de mettre en place un système de contrôle d’accès qui vous permettra de contrôler et d’autoriser (ou de refuser) les entrées et les sorties. Comme pour le système de vidéosurveillance, l’employeur doit obligatoirement notifier le personnel ainsi que le comité d’entreprise de l’installation d’un système de contrôle d’accès. Il doit également en informer le CHSCT et déclarer le recueil des données à la CNIL. En ce qui concerne le système, la solution la plus classique demeure un lecteur de badge relié à un serveur sur lequel tourne un logiciel spécifique. Ce système requiert de fournir un badge (une carte) à chaque membre du personnel et à chaque visiteur. Une autre possibilité moins complexe mais moins sécurisée consiste à utiliser un clavier à code. Il faudra alors veiller à ce que le code ne soit pas divulgué et le modifier régulièrement. Enfin, une alternative consiste à remplacer le cylindre mécanique des portes par un cylindre électronique. Dans ce cas de figure, l’ouverture d’une porte se fait grâce à un émetteur configurable.

Source : Entreprise-securite.net est un nouveau blog couvrant toutes les thématiques de la sécurité physique en entreprise : gardiennage, vidéosurveillance, télésurveillance, contrôle d’accès, sécurité incendie, portiques et antivols, etc. Il a pour vocation à informer les entreprises et les particuliers sur la sécurité privée. Le blog décrit notamment les avantages que procurent les services d’une entreprise de sécurité privée.