Les avantages d’une SARL : quels sont-ils ?

Les avantages d’une SARL : quels sont-ils ?

En France, il existe différentes structures juridiques, telles que les SARL, les SAS et les SA. La forme juridique la plus avantageuse et relativement facile à constituer est la SARL. Cet article abordera plus en détail cette formation particulière avec ses avantages.

SARL – Société à Responsabilité limitée

 

A découvrir également : Comment faire du team building en entreprise ?

Une SARL est l’équivalent d’une société à responsabilité limitée. C’est un bon choix pour les petites et moyennes entreprises, car elle est relativement facile à constituer, à gérer et à exploiter. Il est également possible de transformer une SARL en SA plus tard si l’activité de l’investisseur s’est développée à un point tel qu’un changement est nécessaire.

Il faut nommer un directeur – appelé gérant – qui a la responsabilité légale de la gestion de la société. Il est également possible de créer un collège de gérants, le nombre minimum d’administrateurs étant alors de un.

A lire en complément : Les achats indirects en entreprise

Si la société n’a qu’un seul administrateur ou actionnaire ou si l’administrateur détient plus de 50 % des actions de la société, la charge des cotisations de sécurité sociale est supportée dès le premier jour de la création de la société. Si vous êtes l’actionnaire majoritaire, vous êtes considéré comme un travailleur indépendant, mais si vous êtes un actionnaire minoritaire ou égalitaire, vous êtes considéré comme un salarié. Le salaire est une dépense déductible des bénéfices de la société. Vous pouvez également choisir d’en recevoir une partie sous forme de dividendes. Tous les bénéfices réalisés par la SARL seront soumis à l’impôt sur les sociétés par le biais de la fiscalité des entreprises.

Avantages d’une SARL

Faible capital

Il n’y a pas de capital social minimum pour mener à bien le processus d’incorporation en France. Le capital social de la SARL peut être aussi bas que 1 euro, et les actionnaires sont en mesure de constituer une société à responsabilité limitée. Leurs apports peuvent être effectués en espèces, en biens corporels ou non corporels tels que des propriétés intellectuelles.

Néanmoins, même si le montant minimum est de 1 euro, en pratique, si vous souhaitez sérieusement créer une société à responsabilité limitée en France, vous devez réfléchir au montant du capital adéquat et approprié.

Actionnaires

Selon l’article 35-1 du code de commerce, la société à responsabilité doit avoir au moins deux actionnaires ou plus. Il n’y a pas d’exigence spécifique quant au nombre maximum d’actionnaires, cependant, certaines sources mentionnent que 100 est la limite. L’avantage est qu’il n’est pas nécessaire que les actionnaires soient des citoyens français. Tout étranger peut créer une société en France en tant qu’actionnaire ou directeur, de manière à détenir 100 % des actions.

Responsabilité limitée

Les actionnaires de la société sont responsables à hauteur de leur apport. Cela signifie que la responsabilité des associés pour les dettes de la société est limitée au montant de chacun de leurs apports en capital respectifs.

Membre de l’UE

La France est l’un des architectes fondateurs d’une organisation régionale de l’Union européenne qui appartient à l’un des Leaders des six pays, les six États membres fondateurs initiaux de l’Union européenne. Cela permet à toute entreprise d’entrer sur le marché européen et offre plus d’opportunités avec les autres pays membres de l’UE.