Pourquoi recruter un étudiant en alternance

Pourquoi recruter un étudiant en alternance

Les étudiants formés en alternance prennent des enseignements institutionnels dans leurs établissements et les pratiquent ou les complètent simultanément en entreprise. De ce fait, le monde professionnel ne leur est pas inconnu puisqu’il constitue l’essence de leur cursus pédagogique. 

Face aux difficultés de trouver une main-d’œuvre qualifiée et apte à exercer de suite, les entreprises se tournent aisément vers ces étudiants. Leur embauche très prisée par les recruteurs, présente de nombreux atouts.

Lire également : Comment optimiser les performances de sa franchise

Un recrutement sur mesure pour l’entreprise  

De façon générale, les politiques des ressources humaines en matière de recrutement sont strictes en entreprise. Il s’agit de constituer un profil type en adéquation avec les objectifs de la structure et d’évaluer le budget de sa rémunération sur le long terme. L’étudiant en alternance a l’avantage de côtoyer la structure au cours de sa formation. Il développe ses acquis théoriques et les applique dans son milieu professionnel.

De ce fait, son entreprise hôte plutôt que lui compléter une formation pratique, peut lui apporter plus en le spécialisant selon ses besoins, et en faire un candidat sur mesure. Prendre l’initiative de recruter un étudiant en alternance, est un atout économique, car l’employé intègre le capital humain de la structure avec des bases.

A voir aussi : Créer une société offshore à Dubaï offre de nombreux avantages

C’est un recrutement économique

Les formations en alternance se présentent souvent en contrat de professionnalisation ou en contrat d’apprentissage. En fonction du contrat de l’étudiant, il peut être un candidat à l’embauche. Les entreprises quels que soient leurs domaines de compétences, sont encouragées par la législation en vigueur à favoriser leur recrutement. 

En outre, c’est une garantie pour réaliser une économie dans les charges sociales grâce à une déduction des charges patronales, des assurances sociales et des allocations familiales le cas échéant. La rémunération de ce type de salarié répond à un minimum social et ne constitue pas une charge lourde pour l’entreprise. Il se peut que des dispositions conventionnelles leur attribuent un meilleur revenu.