Startup : 3 étapes essentielles pour réussir votre levée de fonds

Startup : 3 étapes essentielles pour réussir votre levée de fonds

Vous souhaitez réaliser une levée de fonds pour votre startup, dont vous savez qu’elle peut prendre pas mal de temps, mais êtes vous sûr d’en connaître toutes les étapes. C’est pour cette raison que nous vous proposons cet article avec les 3 étapes essentielles que vous devez prendre en compte afin de réussir votre levée de fonds.

Première étape : effectuez une estimation du montant à lever

Afin de pouvoir développer votre startup, il va vous falloir effectuer une levée de fonds auprès de différents financeurs. Pour cela, il vous faut parfaitement l’estimer. Il est donc essentiel, avant toute autre chose, de budgétiser la trésorerie dont vous aurez besoin pour réaliser votre projet (recrutement, acquisition de clients, ouverture de points de vente, etc.). Sachant qu’une levée de fonds peut prendre environ 6 à 9 mois, n’hésitez pas à faire confiance à un leveur de fonds professionnel afin de garantir un succès à votre démarche.

A lire aussi : Les avantages de l'isolation en polystyrène expansé pour une maison éco-responsable

Seconde étape : valorisez votre startup

Passons à la seconde étape qui est également très importante et qui concerne la valorisation de votre startup. C’est un point important, car cette valorisation en relation avec le montant que vous souhaitez lever permettra de définir l’ampleur de la participation des investisseurs. Pour cela, votre valorisation dépendra de certains facteurs tels que l’avancée de votre startup, le degré d’innovation, votre positionnement par rapport aux concurrents, les produits ou les services développés. Dans tous les cas, faites en sorte que celle-ci ne soit ni trop élevée ni trop faible.

Troisième étape : pensez à prévoir différents documents pour votre levée de fonds

Avant de commencer à chercher des investisseurs, il vous faut préparer, pour votre levée de fonds, certains documents tels qu’un business plan. Ce document va vous permettre d’expliquer le plan de votre projet (en quoi consiste-t-il et sur quelle hypothèse s’appuie-t-il), et surtout le terminer par une étude financière (prévisionnel financier). Un autre document que l’on appelle le pitch doit aussi être réalisé. Celui-ci va vous permettre de présenter rapidement votre projet lors d’une première rencontre avec un investisseur. Il vous est conseillé de faire en sorte qu’il soit construit sous forme de slides (diaporama ou document sur grand écran) et présenté en quelques minutes. 

A lire en complément : Comment s’intégrer facilement au travail aux Etats-Unis ?