Comment aménager son espace de travail ?

Comment aménager son espace de travail ?

L’aménagement d’un espace de travail nécessite une réflexion préalable, aussi bien en termes de mobilier ou de rangements. Outre l’ambiance générale de la pièce, un bureau doit avant tout répondre à des critères de praticité et de confort. Voici quelques conseils incontournables, allant du choix des meubles jusqu’à la décoration globale de la pièce.

Opter pour un fauteuil ergonomique

Le mobilier professionnel comme dans le catalogue de DM Mobilier diffère des meubles de la maison. En effet, ce type de mobilier doit répondre aux besoins des personnes qui travaillent. D’où l’importance de choisir un bureau ergonomique. Il s’agit d’un mobilier qui s’adapte aux conditions et exigences de travail de chacun. En général, un fauteuil ergonomique préserve la santé du travailleur. Selon les statistiques, près de deux tiers des salariés français souffrent d’inconfort physique à cause d’une position assise prolongée et non adaptée. Cette position statique provoque en plus d’autres problèmes de santé comme l’obésité ou l’hypertension.

A voir aussi : Les avantages des matériaux neufs dans le secteur du BTP

Grâce à un fauteuil ergonomique, le salarié sera plus confortable et pourra travailler plus efficacement. Les études démontrent même qu’il sera plus productif.

Surélever son bureau

Même avec un fauteuil ergonomique, il est impératif que le bureau soit à la bonne hauteur. A défaut d’un budget conséquent pour l’acquisition d’un bureau à hauteur variable, il est possible d’opter pour d’autres solutions intéressantes pour le surélever. La meilleure solution : les rallonges ! Commercialisées dans les magasins de bricolage, ces éléments sont initialement prévus pour les lits ou les tables.

A lire également : La Provence a de nombreux atouts pour votre business

Par ailleurs, pour les amateurs de bricolage et à condition de bien choisir les pièces concernées, il est possible de s’en servir pour rehausser son bureau. En effet, les rallonges doivent supporter un poids assez conséquent, notamment l’ordinateur, une lampe ou d’autres équipements. Sur le marché, les rallonges se déclinent sous divers types de matériaux : en bois, en métal ou en plastique. Pour optimiser le côté esthétique, il est possible de poncer et donner quelques coups de peinture à l’ensemble et ainsi ne laisser aucune trace du bricolage. Une autre alternative serait également de remplacer les pieds de bureau en intégralité.

Bon à savoir : l’hauteur idéale d’un bureau est celle qui permet d’avoir les cuisses parallèles au sol, les pieds plats ainsi que les coudes formant un angle de 90° avec la surface de la table.

Prévoir un espace individuel

Toujours pour des raisons de confort, les salariés doivent disposer de leur propre mètre carré pour ne pas se sentir étouffés. Cela implique un bon positionnement des bureaux dans la zone de travail. Outre le bien-être des employés, la réglementation en vigueur est particulièrement stricte en matière de sécurité et d’hygiène au travail. C’est alors que les salariés doivent pouvoir se mouvoir aisément, sans risque de blessures.

L’association française de normalisation recommande un espace individuel d’un minimum de 10 m² par personne pour un bureau privé. Si celui-ci est partagé, la surface minimale est de 11 m² tandis que pour un espace collectif, il est de 15 m².

Optimiser les espaces de rangement

C’est un fait, nous passons souvent beaucoup d’heures dans notre espace de travail. Pour optimiser le bien-être, le bureau doit être bien rangé. Or, ce n’est pas toujours évident avec les stylos et les dossiers qui viennent s’y accumuler. La meilleure solution est d’opter pour un mobilier avec rangement intégré, surtout pour un espace de travail étroit. Etagères ou tiroirs, les styles de bureau sont nombreux ! Si l’espace le permet, mieux vaut acquérir une armoire ou une bibliothèque. Dans tous les cas, il est conseillé d’opter pour un système de rangement à la verticale.

Il existe également certaines astuces pour garder son bureau toujours rangé. La première consiste à faire régulièrement du tri parmi tous les objets présents dans la pièce. Il s’agit de séparer les affaires en trois catégories : celles utilisées au quotidien, celles utilisées de manière plus rare et celles qui ne servent plus. Une fois les biens triés, il est plus facile de choisir le nombre de rangements à prévoir : des boites pour contenir des petits objets à utiliser régulièrement, des meubles étagères pour stocker des documents, des dossiers ou des factures. Il faut garder en tête que plus on range régulièrement notre bureau, plus on gagne du temps. L’idée est de consacrer quelques heures en fin de semaine ou de mois pour cette tâche.