Domiciliation commerciale : en quoi ça consiste ?

Domiciliation commerciale : en quoi ça consiste ?

Lors de la création d’une entreprise, celle-ci doit déterminer son siège social. Il servira de lieu de travail au personnel, mais aussi d’indication lors d’envois de colis et de courriers. Concrètement, il s’agit de la référence fiscale et administrative d’une entreprise. On vous explique de quoi il retourne dans cet article.

Domiciliation commerciale, définition

La domiciliation commerciale à Nantes, Paris ou partout ailleurs en France est une prestation dont les entreprises peuvent disposer lors de leur création. Des services de gestion de courrier sont alors proposés, ainsi que l’accès à des adresses profitant à la société et qui sont facilement accessibles. Quand une nouvelle entreprise choisit une adresse, elle est alors considérée comme son siège social par les acteurs qui l’entourent. Il s’agit notamment des prestataires, des collaborateurs ou encore des institutions. La domiciliation commerciale se base sur un contrat entre une société de domiciliation et l’entreprise elle-même. C’est le document signé qui servira par la suite de justificatif pour demander l’immatriculation auprès du Registre du commerce et des sociétés. Domicilier son entreprise est obligatoire lors de sa création et consiste à choisir une adresse administrative. C’est elle qui détermine le lieu du siège social et qui apparaît dans les divers documents officiels, à l’exemple des factures ou des cartes de visite et des devis. Et dans le cas où le siège serait transféré à une autre adresse, le statut devrait alors être mis à jour. Néanmoins, la domiciliation d’une entreprise permet de conserver une adresse qui ne changera pas et qui inspirera confiance auprès des partenaires et des clients.

Lire également : Pourquoi faire renouveler son extrait Kbis ?

Les avantages de la domiciliation commerciale

La domiciliation d’entreprise présente divers avantages, notamment si elle est faite via un professionnel. Par exemple, il s’agit d’un bon moyen de séparer vie privée et activité. Cela permet aussi d’éviter les changements d’adresse à répétition et de profiter de services complémentaires. Ainsi, la location de bureaux et salles de réunion permet d’accueillir les partenaires et collaborateurs. Une permanence téléphonique est également proposée et offre la possibilité de gérer les appels professionnels. Ces éléments permettent donc de gagner du temps et les dirigeants peuvent ainsi se focaliser sur d’autres tâches en lien avec le chiffre d’affaires notamment. Enfin, une domiciliation est l’occasion d’entrer en contact avec des avocat ou autres spécialistes, qui contribueront à faire évoluer une entreprise.

Trouver un siège social, comment faire ?

Trouver le siège social d’une société est la première chose à faire, avant même de lancer une activité. Plusieurs options s’offrent alors aux chefs d’entreprises. La première est de faire de son domicile le siège. Il s’agit de la solution la plus économique, la société remboursant une partie de l’électricité et du loyer du représentant légal. Autre option, choisir un local et passer par le bail commercial. Une adresse peut être fournie par une société de domiciliation. Dans ce cas, plusieurs localisations sont proposées et le contrat dure un minimum de trois mois, avant d’être reconduit tacitement. Enfin, la pépinière d’entreprises. Il s’agit d’un endroit où plusieurs sociétés se partagent les locaux. Une solution permettant aux entrepreneurs de bénéficier d’un accompagnement personnalisé lorsqu’une entreprise est lancée. 

A lire également : Entreprise en difficulté : comment se faire aider ?