Tout savoir sur le mix marketing

Tout savoir sur le mix marketing

Pour positionner avec succès un bien ou un service sur le marché, tout créateur d’entreprise doit mettre en place une politique de mix marketing. Ce concept fait référence à tous les moyens mis à la disposition d’un entrepreneur pour maximiser les ventes de ses produits sur son marché, suivant quatre domaines d’action principaux : Produit, Prix, Distribution (Place) et Communication (Promotion) .

Les actions préconisées par le mix marketing visent à répondre aux besoins de la demande et, d’autre part, à sensibiliser les consommateurs aux produits offerts et à augmenter les ventes.

A lire également : Intelligence émotionnelle : explication du concept

Le positionnement de ses produits en suivant le mix marketing consiste à définir son produit, à fixer son prix de vente, à déterminer la politique de distribution et à concevoir la communication.

A lire également : Comment se lancer dans le BTP à moindre coût

Marketing Mix : Produit, Prix, Distribution et Communication

Définir votre produit

Définir votre produit consistera à dire précisément ce qui sera vendu aux clients afin de répondre à leurs attentes et besoins. Pour définir son produit, deux approches sont possibles. La première consiste en la connaissance des besoins des consommateurs afin de concevoir un produit qui lui est adapté, tandis que la seconde consiste en un produit existant qui sera façonné de manière à répondre aux attentes ou aux souhaits des clients potentiels.

En définissant son produit, l’entrepreneur fournira des solutions aux questions suivantes :

  • Comment le produit répondra-t-il aux besoins des consommateurs ?
  • Comment sera-t-il présent le produit dans l’aspect formel et en arrière-plan ?
  • Est-ce qu’il sera présenté individuellement ou dans une gamme de produits ?
  • … ?

Définir le prix de vente

Le prix qu’un consommateur accepte de payer pour l’achat de biens ou de services dépend de sa perception du produit concerné, de l’utilité qu’il lui confère et de la place qu’il donne par rapport à des produits concurrents ou substituables. Par conséquent, le prix est l’élément par excellence, ce qui permet à l’entreprise d’évaluer l’acceptation de son produit par les consommateurs ou, en d’autres termes, la capacité de ce dernier à répondre à leurs besoins.

L’ élément de base utilisé par les chefs d’entreprise pour établir le prix des biens et services qu’ils offrent est le coût et le taux de marge souhaité. Mais ce n’est pas suffisant. Pour que le prix fixé soit pertinent, d’autres critères doivent être combinés, tels que des prix compétitifs et les montants que les consommateurs seraient disposés à payer.

La politique de distribution

Pour cet axe d’action, il faudra définir clairement les canaux de distribution (points de vente au détail, commerce électronique, etc.) que l’entreprise utilisera pour vendre ses produits avec le plus d’efficacité, c’est-à-dire qui lui permettent de livrer autant de clients que possible aux meilleurs coûts et délais.

Une bonne politique de distribution repose sur une connaissance parfaite :

  • les différents réseaux de distribution disponibles et ceux utilisés par le concours ;
  • cartographie et typologie de la clientèle cible ;
  • ainsi que les ressources matérielles, financières et humaines de l’entreprise.

La stratégie de communication

Une stratégie de communication est mise en place pour donner une image souhaitée à l’entreprise et aux produits qu’elle vend au marché dans son ensemble. Quelle que soit la qualité de vos produits, une communication insuffisante ou inadéquate entraîne nécessairement un déficit de ventes. En outre, il est très important de savoir que la communication ne doit pas se concentrer sur le produit parce que l’image d’une entreprise est très importante dans la décision d’achat du consommateur.

Une stratégie de communication est élaborée en effectuant les activités suivantes de manière chronologique :

  • Fixer des objectifs clairs et mesurables en termes de ventes, de couverture du marché et de délais.
  • Concevoir les messages à transmettre. Celles-ci doivent être simples, claires et compréhensibles. Par-dessus tout, ils ne doivent pas contenir de fausses informations.
  • Choisissez les canaux de communication appropriés (réseaux sociaux, publicité télévisée, presse,…) en fonction des messages véhiculés et de la population cible.
  • Mettre en place un système de rétroaction afin d’évaluer l’impact réel de la stratégie de communication et la réalisation des objectifs assignés.

Crédit photo : Merci à © Stuart Miles—Fotolia.com