Utiliser un tableau Kanban pour la gestion de projet

Utiliser un tableau Kanban pour la gestion de projet

Parmi les outils de gestion de projet Agile les plus utilisés actuellement, on compte notamment un tableau Kanban. Il permet non seulement de visualiser le travail, mais également de maximiser l’efficacité tout en limitant le travail en cours. Les équipes Agile et DevOps peuvent alors avoir recours à des cartes, des colonnes et divers services et technologies innovantes. Si vous prévoyez d’utiliser un tableau Kanban pour gérer votre projet, voici ce qu’il faut savoir.

Comment fonctionne la méthode Kanban ?

Le principe de fonctionnement d’un tableau Kanban repose sur un système d’étiquettes. Celui-ci garantit l’optimisation de la production et renforce la collaboration entre les divers composants d’une équipe. Une étiquette est créée à chaque fois qu’une commande est passée. Cela permet d’indiquer simplement la tâche à effectuer. En fonction de leur état, les tâches sont réparties dans un tableau. Ensuite d’une colonne à l’autre, elles peuvent être catégorisées au fur et à mesure de l’évolution du projet.

A lire aussi : Comment bien tenir sa comptabilité entreprise ?

Tout membre de l’équipe peut avoir une idée précise des spécificités du tableau et ainsi connaître ce qu’il doit faire, situer l’état d’avancement du travail de tout un chacun. En effet, la chaîne de travail est rendue visible de la manière la plus globale possible. Par conséquent, la communication autour du projet sera nettement améliorée.

Les étapes pour mettre en place une gestion avec un tableau Kanban

La mise en place d’une gestion de projet avec un tableau Kanban passe par un certain nombre d’étapes importantes. La première étape consiste à bien visualiser le workflow que ce soit avec un tableau physique ou numérique. Cela concerne les phases du processus que vous employez en cours de projet pour fournir vos services ou exécuter le travail. Le niveau de simplicité ou de complexité de votre tableau Kanban dépendra spécifiquement des différents types d’éléments de travail.

A lire également : Pourquoi fêter l'anniversaire de son entreprise ?

La deuxième étape de ce processus consistera à limiter le nombre de travaux en cours. Il s’agit là d’une phase fondamentale pour la mise en œuvre de la méthode Kanban. C’est notamment une manière d’encourager votre équipe à terminer d’abord le travail en cours, avant d’engager une nouvelle tâche. Le point essentiel de votre système Kanban sera la gestion et l’amélioration du flux de travail. La mise en place d’une gestion avec un tableau Kanban se poursuit avec les étapes suivantes :

  • rendre les processus explicites
  • mettre en place des boucles de feedback
  • améliorer la collaboration.

Ces différents processus permettent à une équipe appliquant les principes Agile de mieux évaluer les tâches et les résultats de manière constante et de les améliorer continuellement.

Mesures et Outils Kanban

Pour mieux booster votre flow avec l’usage d’un tableau Kanban, il faut notamment mettre l’accent sur un certain nombre de mesures et d’outils adaptés. Voilà, les divers outils qui peuvent davantage optimiser votre gestion de projet :

  • le diagramme de flow cumulatif
  • le diagramme de dispersion
  • l’histogramme de temps de cycle
  • l’histogramme de cadence
  • la durée de vie du travail en cours
  • les simulations Monte Carlo, etc.

Parmi les mesures Kanban les plus importantes et les plus utiles, il y a le délai et le temps de cycle. Ils sont essentiels pour connaître le temps que le workflow nécessite en termes de travail avant d’être complété.