Contactez-nous : 02 31 15 37 48 CONTACT

Conseiller les artisans du bâtiment et travaux publics, c’est notre priorité !

Vous êtes artisan menuisier, électricien, peintre, plombier, chauffagiste, maçon, couvreur, terrassier… ? Les facteurs-clés de succès pour votre entreprise sont multiples.

L’établissement de vos devis et factures avec les mentions obligatoires et la maîtrise du coût de revient sont primordiaux. Veillez à soigner la gestion et la planification de vos chantiers, car il s’agit d’une composante essentielle à votre rentabilité. Pensez à décomposer les constituants d’une heure produite (salariés, charges fixes, heures matériel…) pour déterminer efficacement votre politique tarifaire et votre objectif de vente afin de vous positionner au plus vite sur les marchés qui vous entourent. Envisagez également de mettre en place avec votre conseiller d’entreprise un suivi périodique de la performance de votre entreprise afin de toujours dégager de nouveaux objectifs.

Découvrez sans plus attendre les actualités rédigées par nos experts, et les analyses et références économiques (voir ci-après) qui concernent les métiers du bâtiment et des Travaux Publics.

Vous désirez vous lancer dans l’entrepreneuriat dans les métiers du bâtiment? Votre conseiller Cerfrance vous construit un business plan en béton et réalise une analyse stratégique de votre projet, dans une perspective de faisabilité.

Des articles, rien que pour vous !

Chiffres-clés de votre secteur par métier

Références économiques 

 NORMANDIE PAYS DE LA LOIRE
20132014
CA224 227 €237 594 €
Nombre UMO2,782,76
CA / UMO80 552€86 117 €
Marge globale / UMO46 435 €49 528 €
EBE27 483 €29 292 €
Résultat courant21 128 €22 494 €
Taux de marge58%58%

Taille de l’échantillon constant : 162 entreprises.

CA : Chiffres d’affaires – UMO : Unité de main-d’œuvre – EBE : Excédent d’Exploitation 

Analyse

Le secteur de la menuiserie est porté par la rénovation énergétique et les différentes aides de l’état mises en œuvre, à savoir le crédit d’impôt transition énergétique et les certificats d’économie d’énergie.

Cela se traduit par une augmentation du chiffre d’affaires de près de 6 %, sans augmentation de la masse salariale.

La main-d’œuvre, restant globalement stable, la marge par UMO évolue de 6,5 %, nous observons la même évolution sur le niveau de rentabilité de ces entreprises.

Perspectives

L’activité de l’année 2015 continuera d’être portée par les mesures de l’état et la simplification du crédit d’impôt (suppression du bouquet de travaux et des conditions de ressources, augmentation du taux).

Ces effets d’aubaines devraient profiter aux artisans disposant du label RGE.

Masse salariale/Chiffre d'affaires

  • Rapport masse salariale/CA en %

Chiffre-clé de l’année

500 000

 

L’état se donne comme objectif de rénover 500 000 logements par an à partir de 2017.

Références économiques 

 NORMANDIE PAYS DE LA LOIRE
20132014
CA187 125 €184 338 €
Nombre UMO2,212,14
CA / UMO84 559 €86 211 €
Marge globale / UMO47 496 €49 682 €
EBE21 335 €21 754 €
Résultat courant16 601 €17 290 €
Taux de marge56%58%

Taille de l’échantillon constant : 118 entreprises.

CA : Chiffres d’affaires – UMO : Unité de main-d’œuvre – EBE : Excédent d’Exploitation 

Analyse

Le chiffre d’affaires moyen tend à se réduire, cependant celui-ci s’est réalisé avec des charges moins importantes, cela se traduit par une augmentation de la marge de 2 %. Cette situation permet aux entreprises une légère amélioration du résultat courant.

Perspectives

Le marché de la domotique représente un potentiel de développement, encore non exploité aujourd’hui. Mais pour accéder à ce marché, il faudra acquérir de nouvelles compétences.

Dans le cadre de la rénovation énergétique, le poste électricité est minoritaire par rapport aux autres corps de métier. C’est un des métiers du secteur du bâtiment qui profitera le moins de l’évolution réglementaire autour du RGE.

Masse salariale/Chiffre d'affaires

  • Rapport masse salariale/CA en %

Chiffre-clé de l’année

35 000 000

 

C’est le nombre de compteurs électriques qui seront changés d’ici 2020, avec probablement un impact sur la découverte d’installations à mettre aux normes.

Références économiques 

 NORMANDIE PAYS DE LA LOIRE
20132014
CA123 725 €120 745 €
Nombre UMO2,052,14
CA / UMO60 365 €56 537 €
Marge globale / UMO45 518 €42 908 €
EBE21 424 €19 269 €
Résultat courant17 287 €16 339 €
Taux de marge75%76%

Taille de l’échantillon constant : 102 entreprises.

CA : Chiffres d’affaires – UMO : Unité de main-d’œuvre – EBE : Excédent d’Exploitation 

Analyse

Pour la deuxième année consécutive, l’activité décroît, et suit la réduction des constructions neuves.

Les ajustements de la main-d’œuvre ne se font pas, ce manque de souplesse entraîne une réduction sur l’ensemble des ratios: la marge / UMO se contracte de 5,8 %, le résultat courant est en régression de près de 10 %.

Les entreprises vont devoir rapidement se repositionner ou contracter leur masse salariale pour rétablir les équilibres financiers.

Perspectives

Deux marchés sont à surveiller : celui de l’isolation thermique par l’extérieur dopé par des aides de l’état, et celui de la décoration intérieure.

Sur ce second marché, les méthodes de commercialisation innovantes (prévisualisation du rendu final, présentation sur tablette) ainsi qu’une très bonne connaissance des produits sont des facteurs clés de réussite.

Masse salariale/Chiffre d'affaires

  • Rapport masse salariale/CA en %

Chiffre-clé de l’année

+60%

 

C’est l’évolution entre 2013 et 2014 du nombre de demandes de devis pour la réalisation de travaux.

Références économiques 

 NORMANDIE PAYS DE LA LOIRE
20132014
CA213 735 €209 182 €
Nombre UMO2,432,41
CA / UMO88 092 €86 714 €
Marge globale / UMO50 961 €50 194 €
EBE27 941 €24 216 €
Résultat courant23 491 €19 490 €
Taux de marge58%58%

Taille de l’échantillon constant : 99 entreprises.

CA : Chiffres d’affaires – UMO : Unité de main-d’œuvre – EBE : Excédent d’Exploitation 

Analyse

Nous constatons une réduction du chiffre d’affaires par rapport à 2013 de -2,13 %.

Le poids de la masse salariale continue de progresser, et représente près de 23 % du chiffre d’affaires.

Nous observons une dégradation de la rentabilité 9 % et du résultat courant de 17 %.

Les entreprises doivent adapter leur masse salariale à l’activité pour rétablir l’équilibre financier.

Perspectives

Pour les petites entreprises de plomberie, la grande diversité des activités entraîne une difficulté à perdurer dans le dispositif RGE.

Pour autant les travaux de rénovation énergétique représentent un marché considérable (pompe à chaleur, chaudière, production eau chaude solaire…), pour lequel de nouvelles compétences peuvent être nécessaires.

Masse salariale/Chiffre d'affaires (en %)

  • Rapport masse salariale/CA en %

Chiffre-clé de l’année

5

 

C’est le nombre de qualifications RGE nécessaires pour couvrir le champ de métier de plombier chauffagiste.

Références économiques 

 NORMANDIE PAYS DE LA LOIRE
20132014
CA179 396 €185 718 €
Nombre UMO2,572,60
CA / UMO69 896 €71 468 €
Marge globale / UMO45 728 €46 294 €
EBE22 557 €21 875 €
Résultat courant15 922 €15 771 €
Taux de marge65%65%

Taille de l’échantillon constant : 109 entreprises.

CA : Chiffres d’affaires – UMO : Unité de main-d’œuvre – EBE : Excédent d’Exploitation 

Analyse

Malgré la baisse des constructions neuves, nous constatons une évolution du chiffre d’affaires de 3,5 %, l’évolution de la marge est également positive car le nombre d’UMO est resté globalement stable, cette progression compense tout juste l’augmentation des frais généraux puisque le résultat reste stable.

Perspectives

Les perspectives sont doublement négatives : la maçonnerie subit de plein fouet la diminution des constructions neuves, c’est une profession qui est peu concernée par les travaux de rénovation énergétique.

De plus, les travaux d’accessibilité n’apporteront pas autant d’activité qu’envisagé étant donné les mesures de report.

 

Nous constatons cependant sur les deux premiers mois de 2015, un redémarrage des autorisations de logements (+5 %) : est-ce une reprise durable ?

Masse salariale/Chiffre d'affaires (en %)

  • Rapport masse salariale/CA en %

Chiffre-clé de l’année

-14%

 

C’est le nombre de permis de construire avec un toit plat octroyés entre 2013 et 2014 pour les logements individuels en France.

Références économiques 

 NORMANDIE PAYS DE LA LOIRE
20132014
CA216 521 €226 408 €
Nombre UMO2,762,74
CA / UMO78 588 €82 560 €
Marge globale / UMO48 605 €51 509 €
EBE32 304 €30 346 €
Résultat courant26 588 €24 557 €
Taux de marge62 %62 %

Taille de l’échantillon constant : 72 entreprises.

CA : Chiffres d’affaires – UMO : Unité de main-d’œuvre – EBE : Excédent d’Exploitation 

Analyse

Nous constatons que l’activité croît car le chiffre d’affaires augmente de près de 5 %, malgré le recul des constructions neuves. C’est le marché de la rénovation qui permet de maintenir le niveau d’activité de ce secteur. La marge globale par UMO suit la même tendance.

Le poids de la masse salariale dans le chiffre d’affaires continue de progresser, la main-d’œuvre qualifiée est rare. Associée à l’augmentation des frais généraux, la rentabilité de ces entreprises diminue de 7 %, malgré l’évolution positive de leur chiffre d’affaires.

Perspectives

Les évolutions technologiques liées à la rénovation énergétique sont à surveiller de près, car elles peuvent ouvrir de nouveaux marchés (isolation sous tuiles, au lieu des combles perdus).

Un nouveau marché s’ouvre dans l’étanchéité des toits plats portée par cette tendance architecturale.

Masse salariale/Chiffre d'affaires (en %)

  • Rapport masse salariale/CA en %

Chiffre-clé de l’année

8%

 

C’est le pourcentage de construction en 2013 avec un toit plat.

Références économiques 

 NORMANDIE PAYS DE LA LOIRE
20132014
CA237 177 €240 882 €
Nombre UMO2,492,53
CA / UMO95 103 €95 055 €
Marge globale / UMO69 258 €68 365 €
EBE38 444 €27 255 €
Résultat courant13 342 €11 602 €
Taux de marge73%72%

Taille de l’échantillon constant : 123 entreprises.

CA : Chiffres d’affaires – UMO : Unité de main-d’œuvre – EBE : Excédent d’Exploitation 

Analyse

La progression du chiffre d’affaires que nous pouvons constater est absorbée par une augmentation de la masse salariale, ainsi que par une diminution du taux de marge. La baisse de rentabilité peut s’expliquer par l’arrivée sur le marché des particuliers de grandes entreprises auparavant uniquement positionnées sur les marchés publics.

Cette situation entraîne une diminution du résultat courant des entreprises du secteur alors que le chiffre d’affaires évolue positivement.

Perspectives

La réduction des budgets des collectivités locales ne va pas favoriser le développement du chiffre d’affaires, cependant des marchés de niche existent dans ce domaine, par exemple celui des assainissements individuels.

La reprise des constructions neuves sur 2015 devrait également engendrer une reprise de l’activité.

Masse salariale/Chiffre d'affaires (en %)

  • Rapport masse salariale/CA en %

Chiffre-clé de l’année

42%

 

C’est le poids des collectivités locales dans les marchés des TP.

Des experts comptables pour artisans du bâtiment

Par l’intermédiaire de nos agences locales réparties sur la Normandie, nous privilégions un contact de proximité avec notre clientèle répartie sur le département du Calvados (14) : Caen, Bayeux, Lisieux, Vire, Falaise, Deauville, Honfleur… Sur le département de la Manche (50) : Cherbourg, Saint-Lô, Coutances, Avranches, Valognes… Sur le département de l’Orne (61) : Alençon, Flers, etc…

Si vous avez besoin de conseil en gestion d’entreprise ou d’un expert comptable qualifié, n’hésitez pas à contacter une de nos antennes Normandes, : vous pourrez ainsi avoir accès à un expert-comptable dans toutes nos antennes telles que Saint-Lô, Falaise ou Flers. Lisieux ou Deauville par exemple.

Voir la répartition des agences Cerfrance Normandie Ouest.