Contactez-nous : 02 31 15 37 48 CONTACT

Conseiller les artisans des métiers de service, c’est notre priorité !

Vous êtes garagiste, coiffeur, fleuriste, paysagiste…? Les facteurs-clés de succès pour votre entreprise sont multiples.

L’analyse de vos coûts de revient est évidemment primordiale et permet de définir vos prix de vente. L’offre doit être également en phase avec le type de clientèle souhaité. La gestion et surtout la fidélisation du personnel sont un autre élément-clé de la réussite de votre entreprise. Bien recruter et surtout être à l’écoute de son personnel !

Envisagez de mettre en place avec votre conseiller d’entreprise un suivi périodique de la performance de votre entreprise afin de toujours dégager de nouveaux objectifs.

Découvrez sans plus attendre les actualités rédigées par nos experts, et les analyses et références économiques (voir ci-après) qui concernent les métiers de service.

Vous désirez vous lancer dans entrepreneuriat dans les métiers de services? Votre conseiller Cerfrance vous construit un business plan et réalise une analyse stratégique de votre projet, dans une perspective de faisabilité.

Des articles, rien que pour vous !

Chiffres-clés de votre secteur par métier

Références économiques 

 NORMANDIE PAYS DE LA LOIRE
 20132014
CA157 917 €154 049 €
Nombre UMO2,092,06
CA / UMO75 591 €74 730 €
Marge globale / UMO36 339 €36 451 €
EBE15 467 €15 094 €
Résultat courant11 385 €11 504 €
Taux de marge48%49%

Taille de l’échantillon constant : 79 entreprises.

CA : Chiffres d’affaires – UMO : Unité de main-d’œuvre – EBE : Excédent d’Exploitation 

Analyse

L’activité a diminué de 2 % cette année, expliquée par la concurrence par les prix sur le marché. Néanmoins, la marge par UMO reste stable à 37 000 €. La maîtrise des charges de fonctionnement permet de maintenir la rentabilité et le résultat courant malgré le recul du chiffre d’affaires.

Perspectives

Malgré une image très positive, le marché des fleuristes indépendants est fortement concurrencé par les multiples enseignes et réseaux franchisés. Le panier moyen des consommateurs baisse et ces derniers sont plus sensibles aux prix.

Les fleuristes indépendants restent privilégiés pour les prestations liées au deuil ou à l’événementiel. Les attentes des consommateurs s’orientent principalement vers : plus d’accessibilité, une amélioration de l’accueil, une offre originale et diversifiée, des espaces de vente travaillés et des services personnalisés.

Taux de marge (en %)

  • Taux de marge (en %)

Chiffre-clé de l’année

25%

 

C’est le pourcentage de fleuristes qui envisagent une diversification, notamment vers de nouvelles activités de services : entretien, création, décoration, vente en ligne.

Références économiques 

 NORMANDIE PAYS DE LA LOIRE
 20132014
CA118 337 €126 797 €
Nombre UMO2,092,18
CA / UMO56 742 €58 093 €
Marge globale / UMO45 015 €46 525 €
EBE25 511 €26 900 €
Résultat courant14 576 €15 080 €
Taux de marge79%80%

Taille de l’échantillon constant : 232 entreprises.

CA : Chiffres d’affaires – UMO : Unité de main-d’œuvre – EBE : Excédent d’Exploitation 

Analyse

Le secteur continue sa croissance, avec une hausse du chiffre d’affaires de 7 %.

Pour y faire face, le nombre moyen d’UMO augmente légèrement de 0,1.

Le taux de marge est en progression de 3,3 %. Les frais de fonctionnement maîtrisés permettent une amélioration de la rentabilité de plus de 5 %. Cette rentabilité permet de faire face aux renouvellements des machines et outillage et de dégager un résultat avant imposition de près de 12 % du chiffre d’affaires.

Perspectives

La tendance tend vers une croissance ralentie. Après un rebond d’activité depuis fin 2013 (conditions climatiques clémentes), la croissance du chiffre d’affaires des entreprises du paysage tend à se stabiliser voire fléchir.

Ce ralentissement est imputable à la faible reprise du marché de logements neufs, ainsi qu’au maintien d’un environnement économique difficile.

Cependant, l’optimisme des entrepreneurs fait ressortir que 75 % d’entre eux anticipent un maintien de leurs marges.

Marge globale / UMO (en €)

  • Marge globale / UMO (en €)

Chiffre-clé de l’année

75%

 

des entreprises paysagères en 2014 ont investi dans du matériel de production ; 40 % dans du matériel de transport.

Références économiques 

 NORMANDIE PAYS DE LA LOIRE
 20132014
CA302 933 €304 023 €
Nombre UMO2,832,86
CA / UMO107 035 €106 289 €
Marge globale / UMO46 857 €46 925 €
EBE21 044 €22 440 €
Résultat courant11 866 €12 743 €
Taux de marge44%44%

Taille de l’échantillon constant : 87 entreprises.

CA : Chiffres d’affaires – UMO : Unité de main-d’œuvre – EBE : Excédent d’Exploitation 

Analyse

Les résultats sont en légère progression depuis 3 ans.

Le marché de l’entretien et réparations de véhicules légers reste porteur. La marge passe par la valorisation des heures effectuées et la facturation de l’ensemble des pièces (et consommables) affectées au véhicule en entretien.

La vente de véhicule permet aussi de doper l’EBE.

Un élément clé pour la trésorerie : la facturation et le paiement doivent être effectués quand le client récupère son véhicule.

Perspectives

La généralisation des systèmes électroniques complexifie la phase diagnostic et limite l’intervention du client.

Il faut s’équiper, se former ou disparaître.

Le facteur clé du métier reste les critères de satisfaction de la clientèle : délais, recherche du faible coût de l’intervention, proximité, relation de services (accueil et conseils).

Masse salariale / Chiffre d'affaires

  • Masse salariale / Chiffre d'affaires (en %)

Chiffre-clé de l’année

85%

 

C’est le nombre de garage qui emploie moins de 5 salariés.

Références économiques 

 NORMANDIE PAYS DE LA LOIRE
 20132014
CA85 992 €86 910 €
Nombre UMO2,502,50
CA / UMO34 349 €34 819 €
Marge globale / UMO30 608 €31 042 €
EBE16 244 €16 494 €
Résultat courant13 180 €13 378 €
Taux de marge89%89%

Taille de l’échantillon constant : 202 entreprises.

CA : Chiffres d’affaires – UMO : Unité de main-d’œuvre – EBE : Excédent d’Exploitation 

Analyse

L’année 2014 est marquée par une stagnation de l’activité. Ce secteur qui accusait une baisse de chiffre d’affaires ces dernières années a stoppé la chute du chiffre d’affaires et de la rentabilité. Le résultat courant reste stable. Notons que le panier moyen des prestations coiffure a tendance à stagner.

La stagnation voire la diminution du nombre d’immatriculations des salons de coiffure, la tendance à la diversification des prestations et une légère progression des ventes de produits expliquent le renversement de tendance.

Perspectives

Le secteur de la coiffure est très dépendant du pouvoir d’achat des ménages.

De fait, pour tirer leur épingle du jeu, les coiffeurs (ses) devront faire preuve d’imagination pour augmentation la fréquentation de leurs salons et fidéliser leur clientèle. Le développement de soins esthétiques, des horaires souples adaptés à leur clientèle, la proposition de produits et concepts innovants, l’utilisation des réseaux sociaux pour communiquer, sont autant de leviers à explorer pour se donner des perspectives de croissance.

Masse salariale / Chiffre d'affaires

  • Masse salariale / Chiffre d'affaires (en %)

Chiffre-clé de l’année

 31 042€

 

C’est le chiffre d’affaires réalisé par personne (équivalent temps plein). Il a progressé de 1,4 % en une année.